Ouvrir La Voix

Ouvrir La Voix
Témoignages de professionnels


Les idées développées dans les témoignages n'engagent que leur auteur et n'expriment pas nécessairement la position de l’association Ouvrir La Voix.

Témoignage d'une enseignante : en trois actes cliquez ici pour accéder au document au format PDF

Témoignage d'une enseignante spécialisée : cliquez ici pour accéder au document au format PDF



Mise à disposition de documentation : « l’histoire de Clara, récit d’une aventure orthophonique à trois voix » (travail réalisé par Clara, Christelle sa maman et Elisabeth Le Berre orthophoniste). Il s’agit d’un précieux témoignage de 43 pages sur la prise en charge du MS à destination des familles, des enseignants et des thérapeutes.

Si vous souhaitez prendre connaissance de ce document, merci de nous contacter pour que nous puissions vous l’adresser (sans aucun frais) par mail.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

« Je tiens à remercier l’association « Ouvrir la voix » car elle m’a beaucoup aidé en ce début d’année scolaire. En effet, j’ai un élève dans ma classe de 2ème enfantine (grande section en France) qui était mutique. Le document que vous m’avez envoyé m’a, en premier lieu, rassurée et m’a permis d’avoir un autre regard sur cet élève (qu’il n’était pas dans l’opposition,…). J’ai suivi les étapes du document et aujourd’hui, mon élève parle, articule des mots, des petites phrases. De plus, il est souriant et intégré parmi les autres. Le Mutisme Sélectif étant mal connu, je me suis permise d’en parler autour de moi (collègue, logopédiste, psychologue scolaire), on s’y intéresse de plus en plus. Merci pour tout le travail que vous avez accompli et que vous continuerez à accomplir, je l’espère. »
Une enseignante en Suisse


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Cela a été un soulagement pour la maîtresse de pouvoir s'appuyer sur un support (le Kit Ecoles) qui explique le comportement de l'enfant et qui permet la mise en place d'une stratégie en classe. Lorsque l'enfant est arrivée dans mon cabinet, elle était déjà grande (10 ans) et avait vu de nombreux professionnels qui n'avait jamais pu poser de diagnostic (même en centre médico-psychologique), c'est grâce à votre association en faisant des recherches que j'ai pu rapidement mettre un nom sur la symptomatologie et aider cette famille. L'incompréhension de l'école était totale et la directrice soutenue par la psychologue scolaire de l'établissement avait fait remonté aux instances de l'enfance que cette famille était "maltraitante". Derrière, j'ai du me battre avec le système pour faire reconnaître le mutisme, jusqu'à placer une caméra pour filmer l'enfant chez elle et démontrer qu'elle avait la parole. La maîtresse de l'enfant qui n'était pas rentrée dans le conflit s'est effondrée émotionnellement en voyant l'enfant parler car elle ne l'avait jamais entendu en deux ans de classe. Voilà mon expérience de psychologue confronté à un système qui a bien du mal à comprendre ce qui lui est étranger et qui ne se pose pas les bonnes questions. Merci en tout cas pour les réponses que vous apportez et le kit est un outil formidable pour apporter la compréhension et les clefs de l'intégration. »
Une psychologue


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Merci beaucoup ! J’aime beaucoup la liste d’activités du Kit Écoles en particulier. C’est toujours difficile pour nous de trouver des ressources en français – nous sommes en Ontario (Canada). Alors ce kit est une ressource des plus appréciée. » 
Une travailleuse sociale


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Un gros merci de la part de tous les psychologues scolaires du Québec à qui j'ai partagé votre petit trésor de programme sur le mutisme sélectif. Nous venons aussi de la partager avec les orthophonistes (lopèdes) et les dirigeants de notre organisation scolaire. Je crois qu'il va voyager et porter ses fruits dans ce désert qu'était le nôtre sur ce sujet. »
Un psychologue


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Je reprends contact avec vous car aujourd'hui, il s'est produit un bien bel événement. Pendant l'aide personnalisée, mon élève a lu des syllabes en chuchotant et a prononcé quelques mots à voix presque haute. J'ai contenu mon émotion et j'ai parlé en chuchotant avec elle lorsqu'elle prononçait les syllabes. Et je suis resté naturelle quand elle a dit quelques mots lors d'un jeu. L'autre élève qui était présent n'a d'ailleurs fait aucun commentaire. (Il avait peut-être déjà entendu sa voix dans la cour de récréation, car là elle y parle de plus en plus).
Nous verrons bien si cela va se reproduire. C'est déjà une belle étape. Qu'en pensez-vous?
 »
Une enseignante
 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Cette lettre afin de vous faire part de mes remarques concernant le programme d’introduction de la parole en milieu scolaire. J’ai en ce moment un élève atteint de mutisme sélectif dans ma classe de CM1 et j’ai pu suivre, par l’intermédiaire de mes collègues, son parcours depuis l’entrée à l’école primaire. Je peux dire que les progrès faits par cet élève sont considérables :
-En tant qu’observatrice, du CP au CE2, dans la cour de récréation, cet élève est passé du stade « immobile », près d’une porte d’une salle de classe au stade où il court après ses camarades et participe normalement aux jeux.
-En tant qu’enseignante de CM1, les progrès faits par cet élève sont considérables depuis la rentrée de septembre. Après un stade de mise en confiance réciproque, cet élève est aujourd’hui capable de : réciter une poésie et présenter une fiche de lecture ou un petit exposé devant ses camarades. Il est aussi en mesure de répondre à mes questions lorsque je l’interroge oralement durant les cours. Certes cela se fait encore à voix tempérée mais sa voix se fait plus assurée chaque semaine. Pour ma part, je n’ai plus de doutes sur ce programme qui a fait ses preuves.
»
 
Une enseignante


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Je vous remercie beaucoup pour tout le matériel que vous m’envoyé. C’est formidable !! Je viens de le parcourir rapidement ce matin en arrivant à mon bureau et j’ai vu beaucoup de choses très intéressantes que je languie de lire plus posément. Je vais transmettre le kit aux deux maîtresses avec qui je travaille, une maîtresse de PS pour une petite fille de 3ans et une maîtresse de CP pour deux jumelles de 6ans. Le modèle de PAI que vous m’envoyez nous sera aussi très utile pour formaliser l’intervention et les objectifs puisque nous avons la même procédure. D’autre part je donnerai sans plus tarder à leurs parents votre adresse web et le matériel qui peut les intéresser. Encore un grand merci pour votre efficacité, gentillesse et générosité.»
Une psychologue dans un lycée français en Espagne.